Synergies pour un enfant

Pour promouvoir et favoriser une chaîne de solidarité...

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Charte AGIR

Envoyer Imprimer PDF

Synergies pour un enfantCharte  AGIR  : Principes essentiels applicables sur le terrain 

Favoriser la résolution de projets, avec l’étude des solutions locales, la recherche des partenaires, et la mise en place d’une chaîne de solidarité »

« Agir » , en gardant à l’esprit quelques règles essentielles :

  • Ne rien promettre à la famille et à l’enfant , tant que « toutes les conditions techniques et financières n’ont pas été réunies » pour réussir l’opération,

  • Agir discrètement et avec respect , vis à vis de la famille de l’enfant en tenant compte de ses coutumes et de sa culture,

  • Préparer et agir progressivement dans le temps : faire le tri des choses « importantes » sans se précipiter dans une « vision d’urgence », source d’oublis et d’erreurs.

  • Inscrire les actions dans la durée avec une implication locale, s’appuyant sur un « contrat d’engagement solidaire ».

 Le soutien médical d’un cas identifié se déroule en 4 grandes étapes :

1. Constitution du dossier pour évaluation préliminaire (diagnostic médical avec examens préliminaires, et évaluation de la demande de la famille et de sa situation sociale),

2. Etude technique et financière,

3. Décision et réalisation,

4. Suivi sur une durée préalablement déterminée.

La prise en charge effective du cas arrive seulement au niveau 3 ; les étapes 1 et 2 sont des étapes préliminaires essentielles pour la prise de décision du soutien accordé; le fait d’aider à réaliser et parfois payer des examens préliminaires (sanguins, bilans cliniques), entre dans le cadre nécessaire des étapes 1 et 2 mais ne doit pas être considéré comme un engagement de l’association pour la suite du dossier.